Un coin d’authenticité

Aujourd’hui il pleut encore un peu, qu’à cela ne tienne ! Nous partons tout de même visiter le marché au poisson de Tsukiji. Cet immense marché s’étend sur plusieurs milliers de mètres carrés. On croise des dizaines de travailleurs japonais venus ici pour vendre et acheter du poisson et d’autres produits alimentaires en tout genre. C’est l’occasion de se plonger au coeur de la vraie vie nippone ! Les chariots de transports et les scooters des vendeurs fourmillent dans tous les sens, il faut parfois être très attentif pour éviter de créer un accident. C’est un vrai moment d’authenticité que nous tentons de capturer tant bien que mal avec nos appareils photos et autres caméras.

Nous trouverons un peu plus loin un restaurant traditionnel japonais ou nous sommes visiblement les seuls étrangers à venir. Les serveuses habillées en kimono viennent nous servir le thé et les assortiments de makis que nous avons commandé. Vous trouverez certainement que nous passons notre temps à manger ici, mais il faut dire que c’est l’une des occupation phares à Tokyo ! Les restaurants ne manquent pas, et sont souvent très tentants :).

Après ce copieux repas, nous remontons la grande rue de Ginza, le quartier riche de la ville, ou nous retrouvons les vitrines des grandes marques de prêt-à-porter de luxe (Gucci, Dolce & Gabana, Louis Vuitton, etc…). Nous arrivons alors à la gare de Shiodome où nous prenons le monorail qui traverse le baie, pour nous rendre à Odaiba.

Une ile 100% artificielle.

Odaiba, est une ile construite sur plateforme, au coeur de la baie de Tokyo. C’est ici le lieu de culte de la technologie et de l’artificiel. On y trouve de très grands centres commerciaux à l’américaine, un centre de démonstration technologique centré sur l’automobile, et une immense zone de jeux d’arcades et autres machines à pinces ou nous nous rendons immédiatement :). Comme à notre habitude dans ces centres de loisirs vidéo-ludiques, nous perdrons plusieurs milliers de yens avant de reprendre notre route.

Nous déambulons sans fin dans les centres commerciaux de l’île avant de finalement arriver sur la promenade principale de Odaiba, d’où l’on peut observer le grand Rainbow Bridge. Ici la vue est magnifique et c’est l’heure du coucher du soleil. L’occasion d’observer cet incroyable paysage et de prendre de nombreuses photos.

Nous attendrons la nuit pour avoir une vue encore plus extraordinaire sur la ligne d’horizons de Tokyo, parsemée de milliers de petites lumières de toutes les couleurs. Après quoi nous pourrons rentrer, sans oublier bien sûr de manger des tonkatsu (spécialités nippones à base de porc et de panure 🙂 ). La journée a encore été longue !

Le grand jour !

C’est notre avant dernier jour à Tokyo, nous voulions absolument retourner à Akihabara, que nous n’avions vu que très brièvement car la fatigue du voyage et du décalage horaire était insoutenable. Nous partons donc arpenter à nouveau les rues de la « ville électrique » sous un grand soleil. Cette fois ci nous rentrons dans tous les petits magasins proposant figurines, mangas, jeux vidéos et autres produits dérivés de cet univers. La quantité de choses à voir dans les magasins est assez extraordinaire, ça en donne mal aux yeux et fatigue énormément ! À ne pas faire tous les jours 🙂 !

Le beau temps est de la partie et ça fait plaisir ! Nous décidons donc d’acheter quelques onigiris (petites boulettes de riz fourrées) et des boites de makis dans un Seven Eleven, avant de partir nous asseoir dans le Jardin Botanique Koishikawa pour profiter de notre petit pique-nique. Ce parc, peu connu des touristes est vraiment magnifique. Il y règne une certaine sérénité, et même si nous croisons quelques familles profitant du beau temps sous les cerisiers, le calme reste omniprésent. 

Nous sommes déçus de ne pas voir les cerisier en fleurs. A quelques jours prés cela aurait été encore plus magique, mais bon, nous verrons des cerisiers en fleur plus tard, à Osaka ! Cela fait maintenant une semaine que nous marchons sans relâche et nos jambes commencent à nous le faire sentir ! Ce parc nous permet donc de profiter un peu de la nature et de nous reposer sur divers bancs tout au long du chemin.

C’est en arrivant près des petits lacs et sur un pont surplombant la petite rivière que j’ai choisi de sauter le pas. Après avoir brièvement balbutié quelques mots, je mis un genoux à terre et sortis un petit coffret rouge de ma poche. J’ai alors ouvert la boite et demandé à Mélanie : « Tu veux bien devenir ma femme ? ». Ce a quoi elle à évidemment répondu « Ohhh oui ! ». <3<3<3

Nous nous sommes alors longuement embrassés, et avons profité de ce bel instant en nous retrouvant tous les deux, sur un petit banc offrant une magnifique vue sur le parc.

Heureusement, tout était prévu et Guillaume (un de nos acolytes) était posté plus loin derrière un buisson, prenant des photos comme un bon paparazzi pour immortaliser l’instant. 🙂

Allons fêter ça !

Nous nous sommes enfin remis de nos émotions après quelques minutes et avons lentement repris notre route, profitant quelques instants de plus de ce merveilleux parc (qui restera sans doute gravé à jamais dans nos mémoires). Nous avons ensuite repris le métro pour nous rendre à nouveau à Shinjuku, nous avions prévu de prendre un verre au bar du fameux Park Hyatt, que l’on peut voir dans le film de Sofia Coppola « Lost in translation » . Ce bar est vraiment extraordinaire ! Toute la ville nous apparait de haut pendant que nous sirotons nos cocktails hors de prix en nous relaxant, un peu de musique jazz en fond et de belles lumières rendent l’ambiance de ce lieu unique et magique.

Nous avons bien évidemment trinqué pour fêter ce merveilleux jour à marquer d’une pierre blanche.

Pour finir notre parfaite journée, nous sommes partis à deux dans un sympathique restaurant offrant aussi une belle vue sur le quartier shinjuku, puis avons passé la nuit dans un hotel un peu particulier, proposant Jaccuzzi et Sauna en plein coeur de Kabukicho ;).

Une merveilleuse soirée pour clôturer une incroyable journée.

Derniers jours, plus reposants…

Ce dernier jour à Tokyo nous aura permis de nous reposer un peu (pas trop non plus 🙂 ). Après avoir prolongé notre nuit le plus tard possible, et avoir fait un saut dans le jaccuzzi pour bien se réveiller, nous sommes allés nous balader dans le parc Yoyogi. Habituellement à faire le dimanche matin pour croiser les groupes de cosplayeurs, nous n’avions pas pu le visiter à cause de la pluie, et avions alors repoussé la visite à ce mercredi. Le yoyogi est un parc très imposant, principalement occupé par de grands arbres composant une forêt plutôt dense. En son coeur, on retrouve le Meiji-jingu, un grand et beau temple qui malheureusement est en travaux, donc pas très photogénique.

L’ambiance apaisante du lieu, dénote beaucoup avec la Takeshita-Dori qui se trouve a seulement quelques mètres de là. Nous avons descendus cette rue piétonne bondée tant bien que mal, nous frayant un chemin dans la foule dense de japonaises hurlant de toutes parts, venues acheter des habits et autres accessoires de mode kawaii (kawaii = trop mignon 🙂 ). Cette rue est vraiment incroyable et on peut y trouver toute sortes de souvenirs, mais aussi du prêt à porter, de la lingerie et même quelques restaurants originaux comme par exemple un  « Kebab Sushi » café ( essayez d’imaginer un maki rempli de viande de kebab ?! ).

Nous finirons la soirée dans un bar avant de rentrer nous reposer pour prendre notre train demain pour Osaka.

A très bientôt pour de nouvelles aventures !

3 Commentaires

  1. Bravo Sylvain ! Là tu as fait fort ! On attend les photos avec impatience ! C’est loin d’être cucu , c’est très émouvant et très courageux ! Félicitations aux heureux fiancés 😍😚

LAISSER UN COMMENTAIRE